A la UneAccueil

Signatures du Cadre de Programmation Pays 2018-2022 de la FAO et des accords de financement des projets

Sous la présidence de Dr Diene Keita, Ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, la cérémonie de signature du cadre de Programmation Pays (CPP) 2018-2022 de la FAO et des accords de Financement des Projets TCP/GUI/3701 et GCP/GLO/347/MUL a eu lieu le vendredi, 09 novembre 2018, avec Monsieur Mohamed Hama GARBA, Représentant de la FAO en Guinée. On notait la présence de Monsieur le Ministre de l’Elevage et des Productions Animales et du Coordinateur Résident par intérim du Système des Nations Unies.

Monsieur le Représentant de la FAO a au nom du Directeur Général de la FAO et de l’ensemble de ses collègues, exprimé au Gouvernement et en particulier à Madame la Ministre et aux Ministres en charge du secteur rural, toute sa gratitude pour le leadership et l’appropriation tout au long du processus d’élaboration du document de CPP 2018-2022. Il a réitéré l’engagement de la FAO auprès du Gouvernement pour accompagner le pays dans son développement vers l’émergence d’une agriculture (agriculture, élevage, pêche et environnement) durable et résiliente adaptée au changement climatique.

Il a souligné que ce cadre de programmation pays de la FAO pour la Guinée pour les cinq prochaines années, vise à assurer une plus grande efficacité de l’assistance de la FAO en soutien aux objectifs de développement rural. Qu’il s’appuie sur les priorités nationales notamment dans les domaines de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’environnement. L’enveloppe budgétaire pour la période est d’environ 22 millions USD.

Poursuivant son intervention, Monsieur le Représentant a rappelé que les deux projets qui accompagnent la signature du CPP : TCP/GUI/3701 « Appui à l’amélioration de la technologie de valorisation du riz en République de Guinée » et le GCP/GLO/347/MUL « Gouvernance foncière inclusive pour améliorer la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance et la consolidation de la paix » rentrent dans ce cadre et participent à la volonté de la FAO d’accompagner ce processus de mobilisation de ressources.

Pour terminer, il a réitéré la disponibilité et l’engagement de la FAO pour accompagner la Guinée vers l’éradication de la pauvreté, l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

En réponse, Madame la Ministre a souligné que le Cadre de Programmation Pays de la FAO, indique clairement les engagements généraux et les stratégies de cette organisation pour appuyer le Gouvernement guinéen dans la réalisation de ses priorités telles que définies dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 ; la Politique Nationale de Développement Agricole (PNDA) 2018-2025 et le Plan National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN) 2018-2025. Ce CPP contribuera aussi à la réalisation des priorités du Programme des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD) 2018-2022 du Système des Nations Unies et aux Objectifs de Développement Durable (ODD) horizon 2030.

Elle a noté que ces programmes sont des outils efficaces et efficients permettant d’améliorer les faiblesses de la gestion et d’identifier les opportunités d’un changement transformationnel et durable à long terme. Toutefois, ces projets s’appuient sur les expériences passées en s’adaptant aux nouveaux défis et besoins pour augmenter la demande sans cesse croissante des produits agricoles sur le marché guinéen.
Enfin, elle a au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE, de son Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr. Ibrahima Kassory FOFANA et de tout le peuple de Guinée, exprimé sa profonde gratitude à l’endroit du Système des Nations Unies en générale et de la FAO en particulier, pour l’appui qu’elle ne cesse d’apporter à la Guinée.

Share:

Leave a reply